Accueil 4

Willy Cretegny

En guerre contre le libre-échange, un viticulteur genevois rejoint Berne en tracteur 2Willy Cretegny, c’est huitante-cinq kilos de sourire, un rire plus puissant qu’une sirène d’alarme, un vigneron engagé, deux montées en tracteur à  Berne, une grève de la faim, deux tentatives de référendum fédéral (Cassis de Dijon) et une d’initiative populaire fédérale, une victoire au Tribunal Fédéral pour vendre son vin sur les marchés, un engagement total en faveur de ceux-ci, de la culture biologique et du vignoble.

 

Un CFC de bûcheron et 8 ans de pratique.
Un CFC de vigneron et un diplôme de Viticulteur-encaveur.
Chef de culture pour le premier domaine biologique de Genève de 1984 à  1990.
En 1990, création du domaine de la Devinière avec le label de Bio Suisse.
Président de l’association des marchés de Genève.
Vice-président des vignerons-encaveurs indépendants de Genève.
Membre du comité des vignerons-encaveurs indépendants suisse.
Membre du comité de l’interprofession de la vigne et du vin de Genève.
Membre du comité de l’interprofession de la vigne et du vin suisse.
Président de la Plateforme du commerce à Genève.
Fer de lance du référendum Cassis de Dijon et de l’initiative Pour une économie utile à tous

Enfin bref, un Vaudois bien intégré, enfant de la terre, mari, père, hors des partis politiques, la soixantaine, la calvitie et la bonhommie.